Orchestre symphonique de Trois-Rivières
Le Messie Complexité :
accessible

Émotions :   nostalgiepassionsérénité
Présenté par
Retour à la liste Série Grands concerts

Le Messie

Samedi 9 décembre 2017 à 20 h
Salle J.-A.-Thompson



Jacques Lacombe, direction
Odile Heimburger, soprano
Maude Brunet, mezzo-soprano
Jacques-Olivier Chartier, ténor
Phillip Addis, baryton
Vocalys
Raymond Perrin, chef de chœur

À l'approche de Noël, quel bonheur de retrouver le sens premier de cette fête et de se rassembler autour du Messie de Haendel! Fidèles à la tradition forgée au fil des siècles, nous vous offrons ce monument de la musique baroque interprété par un exceptionnel quatuor vocal, accompagné par l'ensemble Vocalys.

Au programme

Georg Friedrich Hændel

Le Messie
Durée : 125 min.

Écoutez cette oeuvre Notes



Causerie Hydro-Québec
Causerie Hydro-Québec animée par Francis Dubé à 19 h au foyer Gilles-Beaudoin.
Cocktail Radio-Canada
Cocktail Radio-Canada pour les abonnés (9 et 5 concerts) à 22 h 30 au foyer Gilles-Beaudoin.
Conférence
Mercredi 6 décembre 2017 à 14 h / Maison de la culture de Trois-Rivières / Conférencier : Geneviève Soly
Notes biographiques
Jacques Lacombe

Jacques Lacombe

Chef d'orchestre

Originaire de Trois-Rivières, Jacques Lacombe a acquis une renommée internationale grâce à son intégrité artistique et à la complicité qu'il partage avec les orchestres qu'il dirige. Directeur artistique de l'Orchestre symphonique de Trois-Rivières et chef principal de l'Opéra de Bonn, maestro Lacombe a auparavant occupé les postes de directeur musical du New Jersey Symphony Orchestra, de premier chef invité de l'Orchestre symphonique de Montréal et de directeur musical de la Philharmonie de Lorraine en France.

Invité par de nombreux orchestres et maisons d'opéra de prestige, maestro Lacombe s'est notamment produit au Carnegie Hall et au Metropolitan Opera de New York, au Deutsche Oper Berlin, à l'Opéra d'État de Bavière ainsi qu'au Royal Opera House de Covent Garden à Londres. Il a eu l'occasion de collaborer avec plusieurs artistes renommés, tels que Yefim Bronfman, Marc-André Hamelin, Lang Lang, André Watts, Joshua Bell, Gil Shaham, Renée Fleming, Angela Gheorghiu, Frederica von Stade et Roberto Alagna. Il a également dirigé plusieurs enregistrements parus sous étiquettes CPO et Analekta et diffusés sur PBS, CBC, Mezzo TV en Europe et Arte TV en France.

Jacques Lacombe a reçu sa formation musicale au Conservatoire de musique de Trois-Rivières et de Montréal ainsi qu'à la Hochschule für Musik de Vienne. Il enseigne la direction d'orchestre au Conservatoire de musique de Montréal. Il est chevalier de l'Ordre national du Québec et membre de l'Ordre du Canada.


Odile Heimburger

Odile Heimburger

Soprano

Après des études de violon dans sa ville natale Strasbourg, Odile Heimburger part à Paris puis Londres perfectionner son jeu à l'instrument . Au Royal College of Music elle prend ses premiers cours de chant et intègre quatre ans plus tard la prestigieuse Guildhall School of Music and Drama dont elle sort avec un Master mention "excellence".

Odile a la chance de travailler en Angleterre les rôles du répertoire traditionnel mais également ceux du répertoire de comédie musicale.

Lauréate de plusieurs concours internationaux ( Marseille, Canari, Bellini, Prix de l'interprétation contemporaine Concours Enesco à Paris en octobre 2014, Prix du Public concours international Alain Fondary en septembre 2015),elle a déjà interprété les rôles de la reine de la nuit, Konstanze,( Entführung aus dem Serail),Cunégonde dans Candide de Bernstein, la Folie de Platée, Rameau ( en académie lyrique ), Ann Truelove dans le Rake's Progress de Stravinsky, la poupée Olympia et Antonia dans les Contes d'Hoffmann, Christine dans le Fantôme de l'Opera( extraits seulement)Maria dans West Side Story, Elisa dans My Fair Lady...Récemment la jeune soprano a chanté dans deux créations d'Yves-Noel Genod au Théatre du Point du Jour à Lyon, deux variations poétiques théâtrales sur la Traviata ( "Les entreprises tremblées") et Carmen ("Or"). Après une tournée de concerts et masterclasses en Chine en novembre 2015, Odile repart pour une tournée de deux mois en Corée du Sud.

Elle continue de se perfectionner aupres de Regina Werner-Dietrich,Mady Mesplé, Antoine Palloc, et Sarah Walker à Londres.

Maude Brunet

Maude Brunet

Mezzo-soprano

La mezzo-soprano montréalaise Maude Brunet est reconnue pour son charme, son timbre chaleureux et son expressivité dramatique. Grâce à sa grande sensibilité et à sa technique raffinée, elle est l'une des jeunes artistes canadiennes les plus recherchées.

Maude Brunet a récemment chanté avec l'Orchestre symphonique de Montréal dans le Stabat mater de Pergolèse, avec l'Orchestre symphonique de Laval dans Le Messie et elle a été invitée au Festival Bach Montréal dans un programme de cantates de Bach, sous la direction du claveciniste Luc Beauséjour.

En 2014, elle a été applaudie dans le rôle-titre de Juditha Triumphans de Vivaldi avec l'Ensemble Caprice, sous la direction de Matthias Maute. Ce concert a remporté le prix Opus Concert de l'année - Musiques médiévales, de la renaissance, baroque, classique. On a également pu l'entendre dans le Requiem de Mozart au Festival Orford, sous la direction de Jean-François Rivest.

Ayant une prédilection pour l'oratorio, Maude Brunet est régulièrement invitée à se produire avec différents ensembles, dont le Thirteen Strings Chamber Orchestra, Les Voix Baroques, Musica Orbium, le Festival Montréal Baroque, Clavecin en concert, l'Harmonie des saisons, le Early Music Vancouver, le Festival international de musique baroque de Lamèque, l'Ottawa Chamberfest et le King's College Chapel Choir, sous la direction de Paul Halley.

Comédienne douée, Maude Brunet a ébloui l'auditoire dans son interprétation de Sesto dans Giulio Cesare de Handel avec l'ensemble Aradia et elle a personnifié une charmante Rose Marie dans l'opéra du même nom avec le Wish Opera de Toronto. En 2015, Maude a fait ses débuts dans le rôle de Lazuli dans L'Étoile de Chabrier avec la Société d'art lyrique du Royaume, sous la direction de Jean-Philippe Tremblay.

Récipiendaire d'une bourse de développement de carrière du Conseil des arts et des lettres du Québec, Maude Brunet a étudié à l'Université de Montréal, à la Bachakademie Stuttgart en Allemagne et au Centre for Opera Studies en Italie. Elle détient aussi une maîtrise en administration des affaires de HEC Montréal.

 


Jacques-Olivier Chartier

Jacques-Olivier Chartier

Ténor

Reconnu pour la beauté de sa voix de ténor, l'élégance de son chant et son intelligence musicale, Jacques-Olivier Chartier est une étoile montante de la scène musicale nord-américaine. Il a remporté la Tafelmusik Vocal Competition en 2016 à Toronto, il s'est récemment perfectionné à l'Atelier lyrique de l'Opéra de Montréal.

Parmi ses engagements récents, soulignons plusieurs apparitions comme artiste invité avec, notamment, l'Orchestre symphonique de Trois-Rivières (Jacques Lacombe), les Violons du Roy (Bernard Labadie), les Talens Lyriques (Christophe Rousset), le Pacific Musicworks de Seattle (Stephen Stubbs), l'Orchestre Métropolitain (Yannick Nézet-Séguin), le Early Music Vancouver (Alexander Weimann), I Musici (Jean-Marie Zeitouni), le Theater of Early Music (Daniel Taylor), le King's College Halifax (David Greenberg), Les Voix Baroques (Matthew White et Alexander Weimann), l'Orchestre symphonique de Montréal (Kent Nagano) et le Portland Baroque Orchestra (Monica Huggett) avec lequel il a enregistré les Passions de Jean-Sébastien Bach. Jacques-Olivier est aussi régulièrement invité à de nombreux festivals en Amérique du Nord.

A l'opéra, citons ses débuts à l'Opéra de Québec dans Nelligan, le rôle du Marin dans Didon et Énée de Purcell au Carnegie Hall de New York, sous la direction de Richard Egarr (Academy of Ancient Music), le rôle de Pluton dans Orphée aux Enfers de Jacques Offenbach à la Société lyrique du Royaume, sous la direction de Jean-Philippe Tremblay. Pour l'Opéra de Montréal, il a interprété le rôle d'Ali dans Zémire et Azor (André Grétry), mis en scène par le cinéaste Denys Arcand.

Jacques-Olivier Chartier a travaillé la technique vocale et le jeu scénique avec, entre autres, Lyne Fortin, Edith Wiens, Andreas Scholl, Claude Webster, Rogers Vignoles, Denys Arcand, Tom Diamond et John Norris.

Il a étudié à l'Université de Montréal, à la Musik Akademie der Stadt Basel en Suisse alémanique, de même qu'au Britten-Pears School of Music en Angleterre auprès d'Andreas Scholl et Tamar Halperin. Il est boursier de la Canadian Aldeburg Foundation de Toronto, du Conseil des arts et lettres du Québec, de la Fondation Gadbois pour l'opéra français (premier prix) et des Jeunesses musicales du Canada. On peut entendre Jacques-Olivier Chartier sur les étiquettes Analekta, ATMA classique et Avie Records UK.

www.jacquesolivierchartier.com


Phillip Addis

Phillip Addis

Baryton

http://www.phillipaddis.com/

Raymond Perrin

Raymond Perrin

Chef de choeur

D’abord formé comme organiste aux conservatoires de Trois-Rivières et de Strasbourg, Raymond Perrin a bénéficié, pour la direction chorale, de l’enseignement de Jose Aquino (France) et de Hermann Max (Suisse). Professeur agrégé à l’Université de Montréal, il y est également responsable des activités chorales depuis septembre 2004. Il dirige aussi le Chœur de l’OSTR et la chorale du Conservatoire de Trois-Rivières, où il enseigne aussi l’orgue. Comme chef de choeur, il a, par le passé, assumé la direction de la Maîtrise du Cap, du Grand Choeur du Festival de Lanaudière ainsi que des choeurs de l’Université du Québec à Trois-Rivières et de l’Orchestre symphonique de Trois-Rivières.

Outre ses activités de chef de choeur, Raymond Perrin est également compositeur, arrangeur et accompagnateur. On le connaît également comme arbitre en chef de la Ligue d’improvisation à l’orgue du Québec, laquelle a présenté l’improvisation et l’orgue en général sous un nouveau jour aux publics du Québec et de France. En 1998, Raymond Perrin fonde l’ensemble Vocalys en faisant appel aux meilleures voix de la région de la Mauricie.


Vocalys

Vocalys

L'ensemble Vocalys est fondé en 1997 à la suite d'une invitation de Raymond Perrin lancée aux douze des meilleures voix de la région de la Mauricie. Vocalys, plus tard élargi à seize voix, et parfois à vingt, comme ce soir, offre au public un répertoire choral couvrant toutes les époques, avec un souci marqué de qualité et d'authenticité.

Par l'extraordinaire homogénéité vocale qui le caractérise et par l'originalité de ses programmations, Vocalys a, dès ses premières prestations, séduit les auditoires. La vivacité et la fougue de l'ensemble, tout autant que la capacité de chacun de ses membres d'assumer un rôle de soliste, marquent bien le statut de choeur professionnel de l'ensemble, le seul en dehors de Montréal et de Québec.


Retour à la liste
partenaires
CogecoHydro-QuébecCALQT-RÈSConseil des arts du Canada