Orchestre symphonique de Trois-Rivières
Salon d'automne Complexité :
accessible

Retour à la liste Série Musique à St. James

Salon d'automne

Dimanche 25 novembre 2018 à 15 h
Église St. James (811, rue des Ursulines, Trois-Rivières)



 

Jean-Luc Therrien, piano
Jean-Samuel Bez, violon

Comme dans un rêve, le charme de la musique de salon viennoise resurgit le temps d’un hommage aux compositeurs français Claude Debussy et Lili Boulanger, dont on souligne le 100e anniversaire de décès. Le programme, qui se veut également un rappel de la musique de salon viennoise, inclut des œuvres élégantes et légères de compositeurs tels que Schubert, Schumann et Kreisler. Variété et musique intimiste, c'est ce qui vous attend avec Salon d'automne.

Franz Schubert
Sonatine pour violon et piano en ré majeur, D. 384

George Enescu
Impressions d'enfance, opus 28 (extraits)

Claude Debussy
Sonate pour violon et piano

Lili Boulanger
Nocturne / D'un matin de printemps

Robert Schumann
Sonate pour violon et piano no 1, opus 105

Fritz Kreisler
Fantaisie rapsodique viennoise

JEAN-LUC THERRIEN, PIANO
Natif de Repentigny au Québec, le pianiste canadien Jean-Luc Therrien s'est produit activement au Canada et à l'étranger. En 2016, il était en tournée au Québec et dans les Maritimes, dans le cadre des Concerts relève en tournée des Jeunesses Musicales Canada (JMC), pour présenter son récital Préludes qui comprenait sa propre transcription du poème symphonique Les Préludes du compositeur Franz Liszt. Quelques mois plus tard, il fit aussi ses débuts orchestraux en Asie avec le Sendai Philharmonic Orchestra.

Au fil des ans, Jean-Luc s'est démarqué à plusieurs concours tels que la Luigi Zanuccoli International Music Competition (1er prix), la Mauro Paolo Monopoli Prize International Piano Competition (3e prix et prix du public) et le Tremplin du Concours de Musique du Canada (3e prix). Il remporta également le Concours de Solistes du Conservatoire de Musique de Trois-Rivières à quatre reprises, ce qui lui permit de jouer plusieurs fois avec l'Orchestre du Conservatoire ainsi que l'Orchestre symphonique de Trois-Rivières. De plus, Jean-Luc reçu plusieurs prix et distinctions, dont les bourses d'excellence Gilles-Gauthier, Wilfrid-Pelletier et la Médaille académique du Gouverneur général du Canada, ainsi qu'une subvention du Conseil des Arts du Canada afin de poursuivre des études postmaîtrise en Autriche en 2016-17.

Diplômé du Conservatoire de musique de Trois-Rivières, Jean-Luc obtint une maîtrise en arts de l'Universität Mozarteum de Salzburg avec distinction. Ses principaux professeurs ont été Denise Trudel, Cordelia Höfer-Teutsch et George Kern. Depuis septembre 2018, il se perfectionne à la Glenn Gould School dans la classe de Marietta Orlov grâce à une bourse d'études complète.

JEAN-SAMUEL BEZ, VIOLON
Né en France, à Pontarlier, le violoniste Jean-Samuel Bez s'initie au violon auprès de Krystina Mugika. Très tôt attiré par la musique de chambre, il devient rapidement un habitué des scènes locales et se produit dans divers festivals, les Nuits de Joux, les Ariolicales, Automne Musical en Val de Saône, etc. Déjà intéressé par la création contemporaine, il est dédicataire en 2005 du quintette Bichrômie de Guy Leclercq avec le Quintette Douze.

Il s'est produit en soliste à diverses reprises avec l'Ensemble Orchestral de Dijon (France), l'Orchestre universitaire de Bourgogne, la Philharmonie de Budweis (Rep. Tchèque) et la Sotiropoulos Camerata de Bruxelles, interprétant entre autres les concertos de Bach, Beethoven, Mozart, Tchaikovski et Wieniawski.

Par la suite il obtiendra à l'unanimité, le premier prix du Conservatoire de Dijon et les premiers prix d'excellence et de virtuosité au Conservatoire de Rueil-Malmaison avant d'intégrer le Conservatoire royal de Bruxelles (Belgique) dans la classe de Véronique Bogaerts. Il y obtient ses diplômes avec grande distinction et reçoit en 2016 le Prix Pappaerts, récompensant un parcours académique exceptionnel. Il se perfectionne actuellement à l'Universität für Musik und darstellende Kunst de Vienne (Autriche) auprès de Michael Frischenschlager.

Au cours de ses études, il a également reçu l'enseignement de maîtres tels que Pavel Vernikov, Svetlana Makarova, Gyula Stuller, Régis Pasquier, David Grimal ou Gérard Poulet. Jean-Samuel est lauréat de nombreux prix, bourses et concours internationaux parmi lesquels le Prix du Jury au Concours International de Musique de Malte (2015), les Prix Hanseez-Castilhon et Horlais Dapsens à Bruxelles (2016), 1er Prix au Concours International Musique Svirel (Slovénie, 2017) et 1er Prix au Concours International Luigi Zanuccoli (Italie, 2017).

Sa passion pour la musique de chambre, fortifiée par le contact avec des musiciens éminents tels que les quatuors Manfred, Danel et Pražac, le conduit à se produire régulièrement au sein de divers ensembles à travers le monde (Belgique, Autriche, France, Suisse, Slovaquie, Italie, Russie, Canada, Chine, Taiwan...). En 2016, il rejoint le Trio Spilliaert, dont la vocation est de faire découvrir le patrimoine musical belge. Au cours de ces dernières années, il a eu l'occasion de jouer aux côtés de Jean-Claude Vanden Eyden, Hagaï Shaham, Gil Sharon, Gavriel Lipkind, Michel Lethiec ou encore Marc Grauwels.

Sensible à l'importance de la création et de la diffusion du répertoire contemporain, Jean-Samuel s'investit intensément dans le travail avec les compositeurs. En 2015, il est lauréat du Young Bozar Project avec le duo de violon alternatif 2Väinö. Avec ce dernier, il s'attache à la recherche de nouvelles formules alternatives au concert traditionnel en mêlant les arts et les formes d'expressions. Dans un tout autre domaine, il joue aussi régulièrement au sein du groupe islandais Arstiđir.

Il a par ailleurs suivi une formation de compositeur par l'étude approfondie de l'harmonie, du contrepoint, de l'analyse et de la fugue, récompensée par trois premiers prix à l'unanimité et un prix spécial de la S.A.C.E.M.

Retour à la liste
partenaires
CogecoHydro-QuébecCALQT-RÈSConseil des arts du Canada